Tournage de Série noire à Koulbi

Grâce au soutien du Ministère français des Affaires étrangères et de l’Agence internationale de la Francophonie, les films du Dromadaire ont entamé le 31 août dernier la production de Série noire à Koulbi.

La durée du tournage est estimée à une quarantaine de jours. Ce feuilleton policier africain se veut inédit, car il sort du schéma devenu classique du sitcom. Ici, le sujet est grave, même si la vie de tous les jours laisse une place à l’humour.

Série noire à Koulbi  est l’histoire d’un petit village sans histoire, qui bascule pour devenir, du jour au lendemain, le théâtre de meurtres en série. D’abord l’époux de la vendeuse de bière de mil, puis le tenancier de la buvette. Le chef s’apprête à épouser la veuve, ce qui entraîne un conflit qui l’oppose au colporteur. Ce dernier est ensuite retrouvé mort, tué d’un coup de fusil. La série noire continue. Le chef est lui-même l’objet d’une agression au couteau. A tour de rôle, plusieurs victimes vont tomber sous une main assassine et invisible. Tout le monde se méfie de tout le monde. Une véritable psychose s’installe.

Règlements de compte, crimes passionnels, ou actes de cupidité ? Les soupçons passent de l’un à l’autre, attisant les conflits de personnes au sein du village.  Pendant ce temps, un mendiant handicapé, jeteur de cauris, prédit un avenir sombre pour le village…

Scénario et réalisation : Boubakar Diallo
Production : Les films du Dromadaire
Productrice déléguée : Isabelle T. Aïssa
Format : HDV couleur, 30 épisodes de 15 mn
Période de tournage : Septembre-Octobre 2006.