Code de la déroute

Comment utiliser l’humour pour la sensibilisation routière ?  C’est le casse-tête auquel le Ministère des Transports du Burkina a invité le Dromadaire.

On se rappelle la levée de boucliers lorsque la mairie de Ouagadougou avait décidé du port obligatoire du casque à moto. La mesure avait été si impopulaire que les autorités de la République avaient dû faire machine arrière. N’empêche, les accidents graves à moto sont légion dans notre capitale du « 2-roues ».

Comment sensibiliser les usagers de la route à faire preuve de plus de prudence ?   Le port du casque à moto, mais aussi le réflexe de la ceinture de sécurité en voiture (ou en camion), voilà le challenge du « Code de la Déroute ». S’y ajoutent des thèmes classiques comme le non-usage du téléphone au volant, le respect de la signalisation routière, la sécurité des enfants, l’alcool au volant, l’excès de vitesse, etc. Et pour bien faire passer la pilule, une forte dose d’humour ne sera pas de trop.

Pour bientôt donc, une série de 30 clips comiques de 2 minutes chacun sera éditée avec le label «Dromadaire». Des mises en scène en voiture ou à moto, avec deux comédiens qui se racontent des histoires drôles enrobées d’un rire contagieux.

« Code de la déroute »  Première saison : 30 x 2 mn. Coproduit par la Direction des Transports Terrestre et Maritimes du Burkina Faso.