Première de la Belle, la Brute et le Berger

La Belle, la Brute et le Berger, de Boubakar Diallo, projeté mardi 28 novembre 2006, à 15 heures, au Centre Culturel Georges Méliès de Ouagadougou. Résumé : La Belle, la Brute et le Berger est une histoire d’amour dans un petit village.

Tournage de Série noire à Koulbi

Grâce au soutien du Ministère français des Affaires étrangères et de l’Agence internationale de la Francophonie, les films du Dromadaire ont entamé le 31 août dernier la production de Série noire à Koulbi.

Le Dromadaire à Lyon

Au cœur du Parc de la Tête d’Or, le Grand Lyon organise du vendredi 7 au dimanche 9 juillet 2006 la 5ème édition des Dialogues en Humanité, forum mondial de la question humaine né en 2002 lors du Sommet Mondial de Johannesburg de la rencontre entre Gérard Collomb, sénateur-maire de Lyon et Président de la […]

Mini festival à l’ambassade du Burkina

L’Ambassade du Burkina Faso à Paris organise une projection de films africains le samedi 24 juin à partir de 14H00 au 159, bd Haussmann 75008 Paris. Entrée libre !

Le Dromadaire au Festival de Cannes

Sur invitation du ministère français des Affaires étrangères, le Dromadaire aura le privilège de présenter son dernier long-métrage « L’or des Younga » lors du 59e Festival international de Cannes.

Western à Yaoundé

Après Cannes, le camélidé roule sa bosse en Afrique centrale. La 10ème édition du festival Écrans Noirs, qui se déroulera du 27 mai au 4 juin prochain à Yaoundé, offre l’opportunité aux Films du Dromadaire de présenter son dernier long-métrage  « L’Or des Younga » au public Camerounais.

Les trophées présentés au ministère

Vendredi 12 mai à 11 heures. Cabinet du Ministère de la Culture, des Arts et du Tourisme : Mme Aline Koala, assistée de tout son staff, a reçu en audience M. Boubakar Diallo, directeur des Films du Dromadaire, accompagné de Mme Isabelle Diallo, productrice déléguée,

Moisson de lauriers pour le Dromadaire

Samedi 29 avril, Ouagadougou. Pendant que le camélidé sirotait le petit lait de son trophée de Kundé du meilleur réalisateur pour le clip « Votez pour moi » de Smokey, une autre bonne nouvelle en provenance de Lagos venait agrémenter ce week-end de bonheur.

Le Dromadaire en patrouille

Pendant que le western africain L’or des Younga poursuit sa chevauchée dans les salles de cinéma du Burkina Faso, les Films du Dromadaire roulent leur bosse dans plusieurs festivals étrangers.

Saana en compétition

« Saana, l’étrangère » en compétition à Plein Sud. Bédé Modeste Ganafé Mofedog Na, d’origine Centrafricaine, le monteur et mixeur des cinq premiers longs métrages des Films du Dromadaire, est aussi réalisateur.